Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire de Francois Xavier Simon

11 décembre à 14 h 00 min - 17 h 00 min

La prospection géophysique en archéologie : Le cas particulier des contextes volcaniques

La géophysique est aujourd’hui couramment utilisée en archéologie. Elle permet de détecter et caractériser les vestiges enfouis, tant les murs et les empierrements que les structures en creux aujourd’hui comblées (trous de poteaux, fosses, fossés). La particularité géophysique des roches et des sols volcaniques nécessite néanmoins de reconsidérer les protocoles habituellement mis en œuvre dans ce champ d’étude. A travers différentes études de cas situées en Auvergne (Corent, Gergovie, etc.), nous présenterons comment les résultats issus des méthodes électrique et radar sont peu impactées par ces contextes, alors que la méthode magnétique, couramment utilisé en archéologie, est ici quasiment inopérante. Nous nous intéresserons aussi plus particulièrement à la méthode électromagnétique basse fréquence (EMI multi-fréquentielle et multi-bobine), qui a la particularité d’être sensible à différentes propriétés géophysique (conductivité électrique, susceptibilité magnétique complexe, permittivité diélectrique). Cet outil, qui présente un très fort potentiel dans ces contextes pour la caractérisation des structures de la proche surface, soulève encore de nombreuses questions quant à l’interprétation et à la maîtrise du signal mesuré. Ces questions font l’objet d’un des axes du projet ArchEM piloté par l’Inrap et mené en collaboration avec l’Université de Postdam

Print Friendly, PDF & Email

Détails

Date :
11 décembre
Heure :
14 h 00 min - 17 h 00 min
Catégorie d’Évènement: