Non classé GAZVOLC

GAZVOLC

 

 13142_908512582493032_9213050707439658216_n

Equipe de travail :

Séverine Moune (Physicien-Adjoint, LMV-OPGC) – Andrea Di Muro (Physicien-Adjoint, IPGP-OVPF)
Céline Dessert (Physicien, IPGP-OVSG)

Martial Bontemps (IR, OPGC)
Vincent Robert (IE, OVSG)

Courriel : S.Moune@opgc.univ-bpclermont.fr

Service d’Observation GAZVOLC :

  • L’étude du dégazage magmatique et des systèmes hydrothermaux est fondamentale pour une meilleure connaissance de l’aléa, pour optimiser la surveillance et la prévention. La mobilité des gaz jusqu’à la surface est beaucoup plus rapide que celle du magma, tout changement de la composition chimique des gaz magmatiques et/ou fluides volcaniques en surface va nous apporter des informations sur ce qu’il se passe en profondeur (interactions chimiques, physiques et thermiques entre les eaux de pluie, les roches encaissantes et les gaz volcaniques; remontée en surface d’un nouveau magma, par exemple). Les fluides volcaniques sont une interface privilégiée entre le magma profond et la surface et sont donc des outils primordiaux pour la surveillance volcanologique.

Objectifs et cibles :

  • Suivre en continu ou de façon régulière la composition chimique (essentiellement H2O, CO2, SO2, H2S, HCl, mais aussi les gaz rares) des gaz magmatiques et/ou fluides volcaniques pour identifier tous changements d’activité et éventuellement des signes précurseurs d’éruption.
  • Piton de la Fournaise, Ile de la Réunion
  • La Soufrière, Guadeloupe
  • Autres volcans actifs, notamment ceux surveillés par le Service National d’Observation Volcanologique (SNOV)

Techniques :

  • MultiGAS
  • Spectromètre UV
  • Bouteilles de Giggenbach
  • Capteurs CO2
  • Filter-packs
  • Combinaison étude gaz et inclusions magmatiques et fluides
  • Correlation géochimie des gaz et méthodes géophysiques (p.e., Thermique, Sismique..)

 Actualités :

 Données disponibles:

Print Friendly, PDF & Email
Top