Volcanologie

Volcanologie

  • Responsable d’équipe : Valérie Cayol. Responsable-adjoint : Karim Kelfoun.

    Notre équipe est l’une des plus importantes en volcanologie sur le plan international.

    Elle compte en effet une quarantaine de personnes, dont 24 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents, et une vingtaine de doctorants et post-doctorants.

    Nous abordons une large gamme de thématiques et de méthodes, depuis le transport et les conditions de stockage des magmas dans la croûte jusqu’à la dynamique interne des volcans et les processus éruptifs en surface, et leurs implications en terme de risques volcaniques. Notre approche consiste à coupler les observations et mesures (terrain et télédétection par satellite), aux expérimentations en laboratoire et modélisations numériques.

    Outre les collaborations avec de nombreux observatoires sur volcans actifs, nous portons un effort particulier sur les volcans des pays partenaires de l’IRD (Chili, Equateur, Indonésie, Pérou, Vanuatu).

    • Axes de recherche :
    Transport et stockage de magmas dans la croûte (flux et échelles de temps, formation des réservoirs)
    Processus physiques et structure interne des édifices (systèmes magmatiques et hydrothermaux, instabilités de flancs par des études géophysiques)
    Processus dans les conduits et les panaches (fragmentation, styles éruptifs, suivi et caractérisation par télédétection, dégazage magmatique)
    Écoulements volcaniques (modélisation des coulées de lave, écoulements pyroclastiques, avalanches de débris, tsunamis, lahars, et aléas associés)
    Évolution des édifices volcaniques (évolution pétro-géochimique, structurale et géomorphologique)

     

     

     

    • Collaborations sur le site de Clermont : LaMP (Laboratoire de Météorologie Physique), LPC (Laboratoire de Physique Corpusculaire), LM (Laboratoire de Mathèmatiques), LIMOS (Laboratoire Informatique, Modélisation et Optimisation des Systèmes), MSH (Maison des Sciences de l’Homme), CERDI (Centre d’Etude et de Recherches sur le Développement International).

     

     

     

  • Liste du personnel

    45 personnes :

    Aguilar Rigoberto
    Aravena Alvaro
    Aumar Cyril
    Bani Philipson
    Battaglia Jean
    Bernard Karine
    Bonilauri Emmie
    Boudoire Guillaume
    Buvat Solène
    Cayol Valérie
    Chevrel Oryaëlle
    Ciolczyk Damien
    Donnadieu Franck
    Druitt Tim
    Dumont Quentin
    Eychenne Julia
    Gailler Lydie
    Gouhier Mathieu
    Gurioli Lucia
    Harris Andrew
    Haruel Christy
    Jessop David
    Kelfoun Karim
    Klein Amelie
    Labazuy Philippe
    Lacombe Tristan
    Lénat Jean-François
    Menand Thierry
    Merciecca Charley
    Merle Olivier
    Mitra Saptarshee
    Moune Séverine
    Pailot-Bonnetat Sophie
    Paris Raphaël
    Penlou Baptiste
    Prival Jean-Marie
    Rafflin Victoria
    Roche Olivier
    Scholtes Luc
    Tadini Alessandro
    Thouret Jean-Claude
    Tomasek Inès
    Van Wyk De Vries Benjamin
    Verdurme Pauline
    Vernet Gérard

    Équipe Volcanologie en Juillet 2019

    L’équipe volcanologie est composée de 25 permanents (9 enseignants chercheurs, 7 physiciens, 5 CNRS, 3 IRD, 1 PRAG), 2 émérites, 6 post-doctorants et 11 doctorants.

  • La plateforme « Volcanologie physique » regroupe l’ensemble des dispositifs utilisés pour l’étude expérimentale des phénomènes volcaniques (laboratoire de volcanologie expérimentale), les instruments permettant la caractérisation texturale des produits volcaniques (morpho-granulomètre G3, pycnomètres, et perméamètre du laboratoire d’analyse texturale), des appareils de mesures géophysiques (DGPS, tomographie par résistivité, polarisation spontanée, sondages électromagnétiques, ERT, GPR, stations sismiques), et des outils de télédétection satellitaire et sol (radars doppler, DOAS, MultiGas, caméras IR, drones et laboratoire de traitement d’image). A noter qu’une partie de ces instruments relèvent des services d’observation de l’OPGC.

    Géophysique
    Laboratoire d’analyse texturale
    Laboratoire de volcanologie expérimentale
    Modélisation numérique
    Télédétection

     

  • Rang A :

    92 publication(s) trouvée(s).
    2021
    1. Arran M.I., Mangeney A., De Rosny J., Farin M., Toussaint R., Roche O. (2021). Laboratory Landquakes: Insights From Experiments Into the High-Frequency Seismic Signal Generated by Geophysical Granular Flows. Journal of Geophysical Research-Earth Surface vol.126, - DOI:10.1029/2021JF006172.
    2. Barnoud A., Cayol V., Lelièvre P.G., Portal A., Labazuy P., Boivin P., Gailler L. (2021). Robust Bayesian Joint Inversion of Gravimetric and Muographic Data for the Density Imaging of the Puy de Dôme Volcano (France). Frontiers in Earth Science vol.8, p.575842, - DOI:10.3389/feart.2020.575842 - lien HAL .
    3. Behrens J., Løvholt F., Jalayer F., Lorito S., Salgado-Gálvez M.A., Sørensen M., Abadie S., Aguirre-Ayerbe I., Aniel-Quiroga I., Babeyko A., Baiguera M., Basili R., Belliazzi S., Grezio A., Johnson K., Murphy S., Paris R., Rafliana I., De Risi R., Rossetto T., Selva J., Taroni M., Del Zoppo M., Armigliato A., Bures V., Cech P., Cecioni C., Christodoulides P., Davies G., Dias F., Bas¸ ak Bayraktar H., González M., Gritsevich M., Guillas S., Bonnevie Harbitz C., Kanoglu U., Macías G., Papadopoulos G.A., Polet J., Romano F., Salamon A., Scala A., Stepinac M., Tappin D.R., Kie Thio H., Tonini R., Triantafyllou I., Ulrich T., Varini E., Volpe M., Vyhmeister E. (2021). Probabilistic Tsunami Hazard and Risk Analysis: A Review of Research Gaps. Frontiers in Earth Science vol.9, p.628772, - DOI:10.3389/feart.2021.628772 - lien HAL .
    4. Berthod C., Médard E., Bachèlery P., Gurioli L., Di Muro A., Peltier A., Komorowski J.C., Benbakkar M., Devidal J.L., Langlade J., Besson P., Boudon G., Rose-Koga E., Deplus C., Le Friant A., Bickert M., Nowak S., Thinon I., Burckel P., Hidalgo S., Kaliwoda M., Jorry S.J., Fouquet Y., Feuillet N. (2021). The 2018-ongoing Mayotte submarine eruption: Magma migration imaged by petrological monitoring. Earth and Planetary Science Letters vol.571, p.117085, - DOI:10.1016/j.epsl.2021.117085 - lien HAL .
    5. Bevilacqua A., Aravena A., Neri A., Gutiérrez E., Escobar D., Schliz M., Aiuppa A., Cioni R. (2021). Thematic vent opening probability maps and hazard assessment of small-scale pyroclastic density currents in the San Salvador volcanic complex (El Salvador) and Nejapa-Chiltepe volcanic complex (Nicaragua). Natural Hazard and Earth System Sciences vol.21, p.1639-1665, - DOI:10.5194/nhess-21-1639-2021.
    6. Bisson M., Tadini A., Gianardi R., Angioletti A. (2021). The use of historical cartography and ALS technology to map the geomorphological changes of volcanic areas: A case study from Gran Cono of Somma-Vesuvius volcano. Geomorphology vol.380, p.107624, - DOI:10.1016/j.geomorph.2021.107624 - lien HAL .
    7. Bonilauri E., Harris A., Morin J., Ripepe M., Mangione D., Lacanna G., Ciolli S., Cusolito M., Deguy P. (2021). Tsunami evacuation times and routes to safe zones: a GIS-based approach to tsunami evacuation planning on the island of Stromboli, Italy. Journal of Applied Volcanology vol.10, 4, - DOI:10.1186/s13617-021-00104-9 - lien HAL .
    8. Bougouin A., Roche O., Paris R., Huppert H. (2021). Experimental Insights on thePropagation of Fine-Grained Geophysical Flows Entering Water. Journal of Geophysical Research - Oceans vol.126, 4, - DOI:1029/2020JC016838 - lien HAL .
    9. Chupin L., Dubois T., Phan M., Roche O. (2021). Pressure-dependent threshold in a granular flow: Numerical modeling andexperimental validation. Journal of Non-newtonian Fluid Mechanics vol.291, p.104529, - DOI:10.1016/j.jnnfm.2021.104529.
    10. Cornu M.N., Paris R., Doucelance R., Bachèlery P., Bosq C., Auclair D., Benbakkar M., Gannoun A.M., Guillou H. (2021). Exploring the links between volcano flank collapse and the magmatic evolution of an ocean island volcano: Fogo, Cape Verde. Scientific Report vol.11, p.17478, - DOI:10.1038/s41598-021-96897-1 - lien HAL .
    11. Dacko M., Simon F.X., HulinG., Labazuy P., Buvat S., Donnadieu F., Deberge Y. (2021). Multi-Method Geophysical Survey of Caesar’s Military System at the Battle of Gergovie. ArcheoSciences p.47-50, - DOI:10.4000/archeosciences.8338.
    12. De Martini P.M., Bruins H.J., Feist L., Goodman-Tchernov B.N., Hadler H., Lario J., Mastronuzzi G., Obrocki L., Pantosti D., Paris R., Reicherter K., Smedile A., Vött A. (2021). The Mediterranean Sea and the Gulf of Cadiz as a natural laboratory for paleotsunami research: Recent advancements. Earth Sciences Reviews vol.216, p.103578, - DOI:10.1016/j.earscirev.2021.103578.
    13. Donzé F.V., Klinger Y., Bonilla-Sierra V., Duriez J., Jiao L., Scholtes L. (2021). Assessing the brittle crust thickness from strike-slip fault segments on Earth, Mars and Icy moons. Tectonophysics vol.805, p.228779, - DOI:10.1016/j.tecto.2021.228779.
    14. Dufresne, A., Zernack, A., Bernard K., Thouret J.C., Roverato, M. (2021). Sedimentology of Volcanic Debris Avalanche Deposits. vol.8, p.1-36, Volcanic Debris Avalanches -From Collapse to Hazard. Herausgeber: Roverato, Matteo, Dufresne, Anja, Procter, Jonathan (Eds.), Springer Nature Switzerland AG, - DOI:10.1007/978-3-030-57411-6.
    15. Dumont Q., Cayol V., Froger J.L. (2021). Mitigating bias in inversion of InSAR data resulting from radar viewing geometries. Geophysical Journal International vol.227, p.483-495, 1, - DOI:10.1093/gji/ggab229 - lien HAL .
    16. Freret-Lorgeril V., Bonadonna C., Corradini S., Donnadieu F., Guerrieri L., Lacanna G., Marzano F.S., Mereu L., Merucci L., Ripepe M., Scollo S., Stelitano D. (2021). Examples of Multi-Sensor Determination of Eruptive Source Parameters of Explosive Events at Mount Etna. Remote Sensing vol.13, p.2097, - DOI:10.3390/rs13112097 - lien HAL .
    17. Fries A., Roche O., Carazzo G. (2021). Granular mixture deflation and generation of porefluid pressureat the impact zone of a pyroclastic fountain: Experimental insights. Journal of Volcanology and Geothermal Research vol.414, p.107226, - DOI:10.1016/j.jvolgeores.2021.107226 - lien HAL .
    18. Georgeais G., Koga K., Moussallam Y., Rose-Koga E. (2021). Magma decompression rate calculations with EMBER: A user‐friendly software to model diffusion of H2O, CO2 and S in melt embayments. Geochemistry, Geophysics, Geosystems - DOI:10.1029/2020GC009542 - lien HAL .
    19. Guilbaud M.N., del Pilar Ortega-Larrocea M., Cram S., Van Wyk De Vries B. (2021). Xitle Volcano Geoheritage, Mexico City: Raising Awareness of Natural Hazards and Environmental Sustainability in Active Volcanic Areas. Geoheritage vol.13, 6, - DOI:10.1007/s12371-020-00525-9.
    20. Gurrieri S., Liuzzo M., Giuffrida G., Boudoire G. (2021). The first observations of CO2 and CO2/SO2 degassing variations recorded at Mt. Etna during the 2018 eruptions followed by three strong earthquakes. Italian Journal of Geosciences vol.140, 1, - DOI:10.3301/IJG.2020.25.
    21. Jessop D., Moune S., Moretti R., Gibert D., Komorowski J.C., Robert V., Heap M.J., Bosson A., Bonifacie M., Deroussi S., Dessert C., Rosas-Carbajal M., Lemarchand A., Burtin A. (2021). A multi-decadal view of the heat and mass budget of a volcano in unrest: La Soufrière de Guadeloupe (French West Indies). Bulletin of Volcanology vol.83, 16, - DOI:10.1007/s00445-021-01439-2.
    22. Kelfoun K., Santoso A.B., Latchimy T., Bontemps M., Nurdien I., Beauducel F., Fahmi A., Putra R., Dahamna N., Laurin A., Rizal M.H., Sukmana J.T., Gueugneau V. (2021). Growth and collapse of the 2018−2019 lava dome of Merapi volcano. Bulletin of Volcanology - DOI:10.1007/s00445-020-01428-x - lien HAL .
    23. Marino J., Samaniego P., Manrique N., Valderrama P., Roche O., Van wyk de Vries M., Guillou H., Zerathe S., Arias C., Liorzou C. (2021). The Tutupaca volcanic complex (Southern Peru): Eruptive chronology and successive destabilization of a dacitic dome complex. Journal of South American Earth Sciences vol.109, p.103227, - DOI:10.1016/j.jsames.2021.103227.
    24. Montserrat S., Ordoñez L., Tamburrino A., Roche O. (2021). Influence of bottom roughness and ambient pressure conditions on the emplacement of experimental dam‑break granular flows. Granular Matter vol.23, p.57, - DOI:10.1007/s10035-021-01125-2.
    25. Moussallam Y., Médard E., Georgeais G., Rose-Koga E., Koga K., Pelletier B., Bani P., Shreve T.L., Grandin R., Boichu M., Tari D., Peters N. (2021). How to turn off a lava lake? A petrological investigation of the 2018 intra-caldera and submarine eruptions of Ambrym volcano. Bulletin of Volcanology vol.Special volume, - DOI:10.1007/s00445-021-01455-2.
    26. Myers M.L., Druitt T., Schiavi F., Gurioli L., Flaherty T. (2021). Evolution of magma decompression and discharge during a Plinian event (Late Bronze-Age eruption, Santorini) from multiple eruption-intensity proxies. Bulletin of Volcanology vol.83, p.18, - DOI:10.1007/s00445-021-01438-3.
    27. Nguyen H.N.G., Scholtes L., Guglielmi Y., Donzé F.V., Ouraga Z., Souley M. (2021). Micromechanics of Sheared Granular Layers Activated by Fluid Pressurization. Geophysical Research Letters vol.48, 14, - DOI:10.1029/2021GL093222 - lien HAL .
    28. Paris R., Sabatier P., Biguenet M., Bougouin A., André G., Roger J. (2021). A tsunami deposit at Anse Meunier, Martinique Island: Evidence of the 1755 CE Lisbon tsunami and implication for hazard assessment. Marine Geology vol.439, p.106561, - DOI:10.1016/j.margeo.2021.106561.
    29. Peltier A., Ferrazzini V., Di Muro A., Kowalski P., Villeneuve N., Richter N., Chevrel O., Froger J.L., Hrysiewicz A., Gouhier M., Coppola D., Retailleau L., Beauducel F., Gurioli L., Boissier P., Brunet C., Catherine P., Fontaine F., Lauret F., Garavaglia L., Lebreton J., Canjamale K., Desfete N., Griot C., Harris A., Arellano S., Liuzzo M., Gurrieri S., Ramsey M. (2021). Volcano Crisis Management at Piton de la Fournaise (La Réunion) during the COVID-19 Lockdown. Seismological Research Letters - DOI:10.1785/0220200212 - lien HAL .
    30. Ramírez-Uribe I., Siebe C., Chevrel O., Fisher C.T. (2021). Rancho Seco monogenetic volcano (Michoacán, Mexico): Petrogenesis and lava flow emplacement based on LiDAR images. Journal of Volcanology and Geothermal Research - DOI:10.1016/j.jvolgeores.2020.107169.
    31. Roche O., Azzaoui N., Guillin A. (2021). Discharge rate of explosive volcanic eruption controls runout distance of pyroclastic density currents. Earth and Planetary Science Letters vol.568, p.117017, - DOI:10.1016/j.epsl.2021.117017.
    32. Roche O., Van den Wildenberg S., Valance A., Delannay R., Mangeney A., Corna L., Latchimy T. (2021). Experimental assessment of the effective friction at the base of granular chute flowson a smooth incline. Physical Review vol.E 103, p.042905, - DOI:10.1103/PhysRevE.103.042905 - lien HAL .
    33. Rose-Koga E., Bouvier A., Gaetani G.A., Wallace P.J., Allison C.M., Andrys J.A., Angeles de la Torre C.A., Barth A., Bodnar R.J., Bracco Gartner A.J.J., Butters D., Castillejo A., Chilson-Parks B., Choudhary B.R., Cluzel N., Cole M., Cottrell E., Daly A., Danyushevsky L.V., DeVitre C.L., Drignon M.J., France L., Gaborieau M., Garcia M.O., Gatti E., Genske F.S., Hartley M.E., Hughes E.C., Iveson A.A., Johnson E.R., Jones M., Kagoshima T., Katzir Y., Kawaguchi M., Kawamoto T., Kelley K.A., Koornneef J.M., Kurz M.D., Laubier M., Layne G.D., Lerner A., Lin K.Y., Liu P.P., Lorenzo-Merino A., Luciani N., Magalhães N., Marschall H.R., Michael P.J., Monteleone B.D., Moore L.R., Moussallam Y., Muth M., Myers M.L., Narvaez D., Navon O., Newcombe M.E., Nichols A.R.L., Nielsen R.L., Pamukcu A., Plank T., Rasmussen D.J., Roberge J., Schiavi F., Schwartz D., Shimizu K., Shimizu K., Shimizu N., Thomas J.B., Thompson G.T., Tucker J.M., Ustunisik G., Waelkens C., Zhang Y., Zhou T. (2021). Silicate melt inclusions in the new millennium: A review of recommended practices for preparation, analysis, and data presentation. Chemical Geology vol.570, p.120145, - DOI:10.1016/j.chemgeo.2021.120145 - lien HAL .
    34. Shreve T., Grandin R., Smittarello D., Cayol V., Pinel V., Boichu M., Morishita Y. (2021). What triggers caldera ring-fault subsidence at Ambrym volcano? Insights from the 2015 dike intrusion and eruption. Journal of Geophysical Research - Solid Earth vol.126, p.e2020JB020277, 6, - DOI:10.1029/2020JB020277 - lien HAL .
    35. Tadini A., Bevilacqua A., Neri A., Cioni R., Biagioli G., de’Michieli Vitturi M., Esposti Ongaro T. (2021). Reproducing pyroclastic density current deposits of the 79CE eruption of the Somma–Vesuvius volcano using the box-model approach. Solid Earth vol.12, p.119-139, - DOI:10.5194/se-12-119-2021 - lien HAL .
    36. Tadini A., Roche O., Samaniego P., Azzaoui N., Bevilacqua A., Guillin A., Gouhier M., Bernard B., Aspinall W., Hidalgo S., Eychenne J., de’ Michieli Vitturi M., Neri A., Cioni R., Pistolesi M., Gaunt E., Vallejo S., Encalada M., Yepes H., Proaño A., Pique M. (2021). Eruption type probability and eruption source parameters at Cotopaxi and Guagua Pichincha volcanoes (Ecuador) with uncertainty quantification. Bulletin of Volcanology vol.83, p.35, - DOI:10.1007/s00445-021-01458-z - lien HAL .
    37. Thivet S., Harris A., Gurioli L., Bani P., Barnie T., Bombrun M., Marchetti E. (2021). Multi-parametric field experiment links explosive activity and persistent degassing at Stromboli. Frontiers in Earth Science - DOI:10.3389/feart.2021.669661.
    38. Thouret J.C., Boivin P., Miallier D., Donnadieu F., Dumoulin J.P., Labazuy P. (2021). Post-eruption evolution of maar lakes and potential instability: The LakePavin case study, French Massif Central. Geomorphology vol.382, p.107663, - DOI:10.1016/j.geomorph.2021.107663.
    39. Vörös F., Pál M., Van Wyk De Vries B., Székely B. (2021). Development of a New Type of Geodiversity System for the Scoria Cones of the Chaîne des Puys Based on Geomorphometric Studies. Geosciences vol.11, p.58, - DOI:10.3390/geosciences11020058 - lien HAL .
    40. Zhang L., Scholtes L., Donzé F.V. (2021). Discrete Element Modeling of Permeability Evolution During Progressive Failure of a Low-Permeable Rock Under Triaxial Compression. Rock Mechanics Rock Engineering - DOI:10.1007/s00603-021-02622-9 - lien HAL .

    2020
    1. Bablon M., Quidelleur X., Samaniego P., Le Pennec J.L., Santamaría S., Liorzou C., Hidalgo S., Eschbach B. (2020). Volcanic history reconstruction in northern Ecuador: insights for eruptive and erosion rates on the whole Ecuadorian arc. Bulletin of Volcanology vol.82, - DOI:10.1007/s00445-019-1346-1.
    2. Bablon M., Quidelleur X., Siani G., Samaniego P., Le Pennec J.L., Nouet J., Liorzou G., Santamaria S., Hidalgo S. (2020). Glass shard K-Ar dating of the Chalupas caldera major eruption: Main Pleistocene stratigraphic marker of the Ecuadorian volcanic arc. Quaternary Geochronology vol.57, p.101053, - DOI:10.1016/j.quageo.2020.101053.
    3. Baize S., Audin L., Alvarado A., Jomard H., Bablon M., Champenois J., Espin P., Samaniego P., Quidelleur X., Le Pennec J.L. (2020). Active Tectonics and Earthquake Geology Along the Pallatanga Fault, Central Andes of Ecuador. Frontiers in Earth Science vol.8, 193, - DOI:10.3389/feart.2020.00193 - lien HAL .
    4. Bernard K. (2020). Epithermal clast coating inside the rock avalanche-debris flow deposits from Mount Meager Volcanic Complex, British Columbia (Canada). Journal of Volcanology and Geothermal Research - DOI:10.1016/j.jvolgeores.2020.106994 - lien HAL .
    5. Biren J., Harris A., Tuffen H., Chevrel O., Gurioli L., Vlastélic I., Schiavi F., Benbakkar M., Fonquernie C., Calabro L. (2020). Chemical, Textural and Thermal Analyses of Local Interactions Between Lava Flow and a Tree – Case Study From Pāhoa, Hawai’i. Frontiers in Earth Science - DOI:10.3389/feart.2020.00233 - lien HAL .
    6. Bodart O., Cayol V., Dabaghi F., Koko J. (2020). Fictitious domain method for an inverse problem in volcanoes. vol.138, Domain Decomposition Methods in Science and Engineering XXV Series: Lecture Notes in Computational Science and Engineering, Editors Haynes, R., MacLachlan, S., Cai, X.-C., Halpern, L., Kim, H.H., Klawonn, A., Widlund, O., Springer International Publishing (ed.), - DOI:10.1007/978-3-030-56750-7.
    7. Boudoire G., Grassa F., Giuffrida G., Liuzzo M. (2020). Recommendations and Protocols for the Use of the Isotope RatioInfrared Spectrometer (Delta Ray) to Measure StableIsotopes from CO2: An Application to Volcanic Emissions atMount Etna and Stromboli (Sicily, Italy). Geofluids p.ID 4598190, - lien HAL .
    8. Boudoire G., Liuzzo M., Cappuzzo S., Griuffrida G., Cosenza P., Derrien A., Falcone E.E. (2020). The SoilExp software: An open-source Graphical User Interface (GUI) for post-processing spatial and temporal soil surveys. Computers and Geosciences - DOI:10.1016/j.cageo.2020.104553 - lien HAL .
    9. Boudoire G., Rizzo A.L., Arienzo I., Di Muro A. (2020). Paroxysmal eruptions tracked by variations of helium isotopes: inferences from piton de la fournaise (La Réunion island). Scientific Report vol.10, p.9809, - DOI:10.1038/s41598-020-66260-x - lien HAL .
    10. Bougouin A., Paris R., Roche O. (2020). Impact of Fluidized Granular Flows into Water:Implications for Tsunamis Generated by Pyroclastic Flows. Journal of Geophysical Research - Solid Earth vol.125, p.e2019JB018954, - DOI:10.1029/2019JB018954 - lien HAL .
    11. Burgi P.-Y., Boudoire G., Rufino F., Karume K., Tedesco D. (2020). Recent Activity of Nyiragongo (Democratic Republic of Congo): New Insights From Field Observations and Numerical Modeling. Geophysical Research Letters vol.47, p.e2020GL088484, 17, - DOI:10.1029/2020GL088484 - lien HAL .
    12. Calabrò L., Harris A., Thouret J.C. (2020). Media views of the Stromboli 2002–2003 eruption and evacuation: a content analysis to understand framing of risk communication during a volcanic crisis. Journal of Applied Volcanology vol.9, - DOI:10.1186/s13617-020-00094-0 - lien HAL .
    13. Charbonnier S.J., Thouret J.C., Gueugneau V., Constantinescu R. (2020). New insights into the c.2070 yr BP pyroclastic currents at El Misti volcano (Peru) from field investigations, satellite imagery and probabilistic modeling. Frontiers in Earth Science vol.8, p.557788, - DOI:10.3389/feart.2020.557788 - lien HAL .
    14. Cioni R., Tadini A., Gurioli L., Bertagnini A., Mulas M., Bevilacqua A., Neri A. (2020). Estimating eruptive parameters and related uncertaintiesfor pyroclastic density currents deposits: worked examplesfrom Somma-Vesuvius (Italy). Bulletin of Volcanology vol.82, p.65, - DOI:10.1007/s00445-020-01402-7 - lien HAL .
    15. Colo L., Ripepe M., Gurioli L., Harris A. (2020). Fragmentation Processes During Strombolian Explosions Revealed Using Particle Size Distribution Mapping. Frontiers in Earth Science vol.8, p.356, - DOI:10.3389/feart.2020.00356 - lien HAL .
    16. Colombier M., Shea T., Burgisser A., Druitt T., Gurioli L., Müller D., Cáceres F., Hess K.U., Boivin P., Miallier D., Dingwell D.B. (2020). Rheological change and degassing during a trachytic Vulcanian eruption at Kilian Volcano, Chaîne des Puys, France. Bulletin of Volcanology vol.82, p.78, - DOI:10.1007/s00445-020-01420-5 - lien HAL .
    17. Cox R., Ardhuin F., Dias F., Autret R., Beisiegel N., Earlie C.S., Herterich J.G., Kennedy A., Paris R., Raby A., Schmitt P., Weiss R. (2020). Systematic Review Shows That Work Done by Storm Waves Can Be Misinterpreted as Tsunami-Related Because Commonly Used Hydrodynamic Equations Are Flawed. Frontiers in Marine Science vol.7, 4, - DOI:10.3389/fmars.2020.00004 - lien HAL .
    18. Di Salvo S., Avanzinelli R., Isaia R., Zanetti A., Druitt T., Francalanci L. (2020). Crystal-mush reactivation by magma recharge: Evidence from theCampanian Ignimbrite activity, Campi Flegrei volcanicfield, Italy. Lithos vol.376-377, p.105780, - DOI:10.1016/j.lithos.2020.105780 - lien HAL .
    19. Dufresne A., Zernack A., Bernard K., Thouret J.C., Roverato M. (2020). Sedimentology of volcanic debris avalanche deposits. vol.Chap. 7, p.175-210, in Roverato M, Dufresne A. and Procter JN (eds.), Volcanic Debris Avalanches: from Collapse to Hazards, Springer Book Series ‘Advances in Volcanology’ - ISBN 978-3-030-57410-9, Springer.
    20. Edwards M.J., Pioli L., Harris A., Gurioli L., Thivet S. (2020). Magma fragmentation and particle size distributions in low intensity mafic explosions: the July/August 2015 Piton de la Fournaise eruption. Nature Scientific Reports vol.10, p.13953, - DOI:10.1038/s41598-020-69976-y - lien HAL .
    21. Freret-Lorgeril V., Gilchrist J., Donnadieu F., Jellinek A.M., Delanoë J., Latchimy T., Vinson J.P., Caudoux C., Peyrin F., Hervier C., Valade S. (2020). Ash sedimentation by fingering and sediment thermals from wind-affected volcanic plumes. Earth and Planetary Science Letters vol.534, p.116072, - DOI:10.1016/j.epsl.2020.116072 - lien HAL .
    22. Gueugneau V., Kelfoun K., Charbonnier S., Germa A., Carazzo G. (2020). Dynamics and Impacts of the May 8th, 1902 Pyroclastic Current at Mount Pelée (Martinique): New Insights From Numerical Modeling. Frontiers in Earth Science - DOI:10.3389/feart.2020.00279 - lien HAL .
    23. Harris A., Mannini S., Thivet S., Chevrel O., Gurioli L., Villeneuve N., Di Muro A., Peltier A. (2020). How shear helps lava to flow. Geology vol.48, p.154-158, 2, - DOI:10.1130/G47110.1 - lien HAL .
    24. Karstens J., Kelfoun K., Watt S.F.L., Berndt C. (2020). Combining 3D seismics, eyewitness accounts and numerical simulations to reconstruct the 1888 Ritter Island sector collapse and tsunami. International Journal of Earth Sciences vol.109, p.2659-2677, - DOI:10.1007/s00531-020-01854-4 - lien HAL .
    25. Karátson D., Telbisz T., Gertisser R., Strasse T., Nomikou P., Druitt T., Vereb V., Quidelleur X., Kósik S. (2020). Constraining the landscape of Late Bronze Age Santorini prior to theMinoan eruption: Insights from volcanological, geomorphological andarchaeological findings. Journal of Volcanology and Geothermal Research vol.401, p.106911, - DOI:10.1016/j.jvolgeores.2020.106911 - lien HAL .
    26. Kelfoun K., Harris A., Bontemps M., Labazuy P., Chausse F., Ripepe M., Donnadieu F. (2020). A method for 3D reconstruction of volcanic bomb trajectories. Bulletin of Volcanology vol.82, p.34, 4, - DOI:10.1007/s00445-020-1372-z - lien HAL .
    27. Larrue S., Paris R., Etienne S. (2020). The use of vascular plant densities to estimate the age of undated lava flows in semi-arid areas of Fogo Island (Cape Verde, Atlantic Ocean). Journal of Arid Environments vol.173, p.104042, - DOI:10.1016/j.jaridenv.2019.104042.
    28. Lormand C., Harris A., Chevrel O., CalvariS., Gurioli L., Favalli M., Fornaciai A., Nannipieri L. (2020). The 1974 West Flank Eruption of Mount Etna: A Data-Driven Model for a Low Elevation Effusive Event. Frontiers in Earth Science vol.8, p.590411, - DOI:10.3389/feart.2020.590411 - lien HAL .
    29. Marzano F.S., Mereu L., Scollo S., Donnadieu F., Bonadonna C. (2020). Tephra Mass Eruption Rate from Ground-based X-Band and L-Band Microwave Radars during the 23 November 2013 Etna Paroxysm. IEEE Transactions on Geoscience and Remote Sensing vol.58, p.3314-3327, 5, - DOI:10.1109/TGRS.2019.2953167 - lien HAL .
    30. Moretti R., Moune S., Robert V., Jessop D., Didier T., Bonifacie M., Komorowski J.C. (2020). Intercomparison of geochemical techniques at La Soufrière de Guadeloupe (FWI) volcano: their advantages and their limits over a long-standing unrest. Italian Journal of Geosciences vol.139, p.398-412, 3, - DOI:10.3301/IJG.2020.13.
    31. Navarrete W.F., Le Pennec J.L., Solano S., Liorzou C., Ruiz G.A. (2020). A first reconstruction of the evolution of Cubilche Volcanic Complex, Imbabura Province, Ecuador. Journal of Volcanology and Geothermal Research vol.406, p.107023, - DOI:10.1016/j.jvolgeores.2020.107023.
    32. Paris A., Heinrich P., Paris R., Abadie S. (2020). The December 22, 2018 Anak Krakatau, Indonesia, Landslide and Tsunami: Preliminary Modeling Results. Pure and Applied Geophysics vol.571-590, - DOI:10.1007/s00024-019-02394-y - lien HAL .
    33. Paris R. (2020). Mega-tsunami deposits related to ocean island flank collapses and asteroid impacts. In: Engel, M., Pilarczyk, J., May, S.M., Brill, D., Garrett, E. (Eds.), Geological records of tsunamis and other extreme waves, Elsevier (ed.).
    34. Paris R. (2020). X-ray tomography applied to tsunami deposits. In: Engel, M., Pilarczyk, J., May, S.M., Brill, D., Garrett, E. (Eds.), Geological records of tsunamis and other extreme waves, Elsevier (ed.).
    35. Paris R., Falvard S., Chagué C., Goff J., Etienne S., Doumalin P. (2020). Sedimentary fabric characterized by X‐ray tomography: A case‐study from tsunami deposits on the Marquesas Islands, French Polynesia. Sedimentology vol.67, p.1207-1229, - DOI:10.1111/sed.12582 - lien HAL .
    36. Paris R., Goto K., Goff J., Yanagisawa H. (2020). Advances in the study of mega-tsunamis in the geological record. Earth Sciences Reviews vol.210, p.103381, - DOI:10.1016/j.earscirev.2020.103381 - lien HAL .
    37. Prival J.M., Thouret J.C., Japura S., Gurioli L., Bonadonna C., Mariño J., Cueva K. (2020). New insights into eruption source parameters of the 1600 CEHuaynaputina Plinian eruption, Peru. Bulletin of Volcanology vol.82, 7, - DOI:10.1007/s00445-019-1340-7 - lien HAL .
    38. Rivera M., Samaniego P., Vela J., Le Pennec J.L., Guillou H., Paquette J.L., Liorzou C. (2020). The eruptive chronology of the Yucamane-Calientes compound volcano: A potentially active edifice of the Central Andes (southern Peru). Journal of Volcanology and Geothermal Research vol.393, p.106787, - DOI:10.1016/j.jvolgeores.2020.106787 - lien HAL .
    39. Sainlot N., Vlastélic I., Moune S., Rose-Koga E., Schiavi F., Valade S., Aguilera F. (2020). Uptake of gaseous thallium, tellurium, vanadium and molybdenum into anhydrous alum, Lascar volcano fumaroles, Chile. Geochimica et Cosmochimica Acta vol.275, p.64-82, - DOI:10.1016/j.gca.2020.02.009 - lien HAL .
    40. Sainlot N., Vlastélic I., Nauret F., Moune S., Aguilera F. (2020). Sr–Pb isotopes signature of Lascar volcano (Chile): Insight into contamination of arc magmas ascending through a thick continental crust. Journal of South American Earth Sciences vol.101, p.102599, - DOI:10.1016/j.jsames.2020.102599 - lien HAL .
    41. Sigmarsson O., Moune S., Gauthier P.J. (2020). Fractional degassing of S, Cl and F from basalt magma in the Bárðarbunga rift zone, Iceland. Bulletin of Volcanology vol.82, p.54, - DOI:10.1007/s00445-020-01391-7 - lien HAL .
    42. Simon F.-X., Pareilh-Peyrou M., Buvat S., Mayoral A., Labazuy P., Kelfoun K., Tabbagh A. (2020). Quantifying multiple electromagnetic properties in EMI surveys: A case study of hydromorphic soils in a volcanic context – The Lac du Puy (France). A définir vol.361, p.114084, - DOI:10.1016/j.geoderma.2019.114084 - lien HAL .
    43. Tadini A., Roche O., Samaniego P., Guillin A., Azzaoui N., Gouhier M., de’ Michieli Vitturi M., Pardini F., Eychenne J., Bernard B., Hidalgo S., Le Pennec J.L. (2020). Quantifying the uncertainty of a coupled plume and tephra dispersal model: PLUME-MOM/HYSPLIT simulations applied to Andean volcanoes. Journal of Geophysical Research - Solid Earth - DOI:10.1029/2019JB018390 - lien HAL .
    44. Thivet S., Gurioli L., Di Muro A. (2020). Basaltic dyke eruptions at Piton de La Fournaise: characterization of the eruptive products with implications for reservoir conditions, conduit processes and eruptive dynamics. Contribution to Mineralogy & Petrology vol.175, p.26, - DOI:10.1007/s00410-020-1664-5 - lien HAL .
    45. Thivet S., Gurioli L., Di Muro A., Derrien A., Ferrazzini V., Gouhier M., Coppola D., Galle B., Arellano S. (2020). Evidences of Plug Pressurization Enhancing MagmaFragmentation During the September 2016 basaltic Eruption at Piton de la Fournaise (La Réunion Island, France). Geochemistry, Geophysics, Geosystems - DOI:10.1029/2019GC008611 - lien HAL .
    46. Thivet S., Gurioli L., Di Muro A., Eychenne J., Besson P., Nedelec J.M. (2020). Variability of ash deposits at Piton de la Fournaise (La Reunion Island): insights into fragmentation processes at basaltic shield volcanoes. Bulletin of Volcanology vol.82, 63, - DOI:10.1007/s00445-020-01398-0 - lien HAL .
    47. Thouret J.C., Antoinr S., Magill C., Ollier C. (2020). Lahars and debris flows: Characteristics and impacts. Earth Sciences Reviews vol.201, p.103003, - DOI:10.1016/j.earscirev.2019.103003.
    48. Van den Wildenberg S., Jia X., Roche O. (2020). Acoustic probing of the particle concentration in turbulent granular suspensions in air. Nature Scientific Reports vol.10, p.16544, - DOI:10.1038/s41598-020-73427-z - lien HAL .
    49. Venugopal S., Moune S., Williams-Jones G., Druitt T., Vigouroux N., Wilson A., Russel J.K. (2020). Two distinct mantle sources beneath the Garibaldi Volcanic Belt: Insight from olivine-hosted melt inclusions. Chemical Geology vol.532, p.119346, - DOI:10.1016/j.chemgeo.2019.119346.
    50. Venugopal S., Schiavi F., Moune S., Bolfan-Casanova N., Druitt T., Williams-Jones G. (2020). Melt inclusion vapour bubbles: the hidden reservoir for major and volatile elements. Scientific Report vol.10, p.9034, - DOI:10.1038/s41598-020-65226-3 - lien HAL .
    51. Vereb V., Van Wyk De Vries B., Guilbaud M.N., Karatson D. (2020). The urban geoheritage of Clermont-Ferrand: from inventory to management. Quaestiones Geographicae vol.39, p.5-31, 3, - DOI:10.2478/quageo-2020-0020 - lien HAL .
    52. Vereb V., Van Wyk De Vries B., Hgao M., Karátson D. (2020). Geoheritage and Resilience of Dallol and the Northern Danakil Depression in Ethiopia. Geoheritage - DOI:10.1007/s12371-020-00499-8 - lien HAL .

    Liste des publications

  • Les réponses à ces questions ont été élaborées en réponse à des questions d’élèves et d’étudiants par plusieurs chercheurs du laboratoire, Luca Teray, Raphael Paris, Karim Kelfoun et Valérie Cayol. Si toutefois ces réponses ne répondaient pas à vos questionnements, veuillez vous adresser à Valérie Cayol (valerie.cayol@uca.fr) ou à Karim Kelfoun (karim.kelfoun@uca.fr).

    Questions :

    Réponses :

    Quel est le nom précis de votre métier ?

    Pratiquement, la dénomination de notre métier est chercheur, enseignants chercheur, professeur ou physicien. On peut aussi être doctorant ou post-doctorant, mais ces postes correspondent à des CDD. Notre objet d’étude ce sont les volcans. On est chercheur en volcanologie. On peut aussi dire volcanologue ou vulcanologue bien sûr.

    Ce métier se situe dans quel secteur professionnel ?

    La fonction publique.

    Qui est votre employeur ?

    Les employeurs des chercheurs du Laboratoire Magmas et Volcans sont variés. Ce sont le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’Université Clermont Auvergne (UCA) ou l’Institut de Recherches et Développement (IRD).

    Où se situe votre lieu de travail ?

    Les chercheurs ont des bureaux à l’université mais ils sont aussi amenés à faire des analyses en laboratoire et des campagnes de mesures sur des terrains parfois situés sur d’autres continents. Le laboratoire de recherche auquel nous sommes rattachés est une unité mixte de recherche, ce qui veut dire qu’il associe des chercheurs CNRS et une université. L’IRD est aussi associé au laboratoire.

    Quel est votre rythme de travail ?

    Statutairement les chercheurs travaillent 35 heures par semaines, et ont droit à 9 semaines de vacances. Mais les chercheurs sont en général passionnés par leur métier. C’est aussi un métier compétitif, si bien que les chercheurs ne comptent pas leurs heures. En pratique, les chercheurs travaillant 50 heures par semaine et il n’est pas rare qu’ils prennent moins de 5 semaines de vacances/an.

    Pourquoi avoir choisi ce métier ?

    Parce que c’est un métier qui permet de satisfaire sa curiosité. L’approche est très satisfaisante puisqu’elle consiste généralement à faire des allers retours entre observations de terrain, observations de laboratoire et simulations. En outre, on a une relative liberté dans le choix des domaines de recherches, des approches et des horaires.

    Quelle est la finalité de votre métier ?

    Voir par exemple la vidéo de présentation de l’équipe volcanologie https://lmv.uca.fr/recherche/volcanologie/ .

    Au Laboratoire Magmas et Volcans, nous cherchons à comprendre le volcanisme depuis sa source dans le manteau terrestre jusqu’à l’émission de produits volcaniques dans l’atmosphère. Les questions que l’on se pose sont de savoir pourquoi les volcans entrent en éruption, quels sont les signes précurseurs d’une éruption, quel type d’activité va survenir, comment cette activité évolue, quel est son impact sur les activités humaines (aviation, agriculture, santé, etc.), les plantes, les animaux et le climat. Outre les risques immédiatement liés à l’activité volcanique (coulées de lave, coulées de boues, coulées pyroclastiques, explosions, bombes volcaniques et cendres, tsunamis), les volcans rejettent des gaz à effet de serre (CO2), des gaz acides (SO2) et des cendres ayant un impact sur le climat et les populations.

    A quels besoin répondez-vous en exerçant ce métier ?

    A un besoin de compréhension du monde qui nous entoure . Certaines de nos recherches permettent aussi de mieux évaluer les risques associés au volcanisme. Nous participons également à la transmission des savoirs à la société via les enseignements à l’université et nos échanges avec les médias (journaux, télévision, radio, cinéma, festivals).

    Pouvez-vous décrire concrètement les activités que vous faites souvent, pour que je me représente votre quotidien au travail ?

    Pour mener à bien nos recherches nous combinons les observations sur le terrain (avec des appareils de mesures in situ ou à distance, avec des drones ou des satellites), les observations de laboratoire (analyse physico-chimique des produits volcaniques, expériences physiques), et les modèles qu’ils soient effectués par des dispositifs de laboratoire ou sur des ordinateurs. Le but de ces modèles est de mieux comprendre les processus physiques qui gouvernent les comportements observés. La nature étant complexe, on simplifie les problèmes pour étudier des paramètres particuliers. Mais, comme beaucoup de gens, au quotidien nous passons la plupart de notre temps devant un ordinateur, car il faut non seulement traiter les données mais aussi monter des projets pour obtenir des financements, rédiger des rapports et des publications, préparer des conférences, discuter par mail ou visioconférences avec d’autres collègues, ce à quoi se rajoute un peu de travail administratif.

    Racontez-moi une journée-type au travail

    Les chercheurs passent du temps à encadrer des étudiant, à écrire des projets, à administrer leur recherche et celle des autres, à lire et écrire des articles, préparer des conférences et aussi bien sûr faire leur recherche (analyse de séries de données, analyses en laboratoire, modélisations, etc.).

    Quels sont les autres professionnels avec qui vous travaillez ? (travail seul / en équipe / partenaires…)

    Nous sommes chacun spécialiste d’un domaine bien spécifique (les coulées de lave, les séismes volcaniques, les tsunamis, les gaz, etc.). Pour mieux comprendre le volcanisme et son impact, nous devons travailler avec d’autres chercheurs du laboratoire ayant des spécialités complémentaires, et avec les chercheurs d’autres laboratoires : des mathématiciens, des informaticiens, des physiciens, des médecins, etc. Comme nos études impliquent des observations de volcans, nous collaborons avec des observatoires volcanologiques situés sur le territoire national (à l’île de la Réunion, à la Guadeloupe ou à la Martinique) ou à l’étranger. Nous collaborons aussi parfois avec des professionnels du secteur privé pour des recherches liées aux géomatériaux, à l’hydrologie, à la géothermie ou aux risques naturels.

    Quels sont les qualités indispensables pour réaliser votre métier ?

    Il faut être curieux et passionné, avoir un bon sens physique, et être excellent d’un point de vue académique. Il faut être très autonome et avoir ses propres questionnements, tout en ayant la capacité de travailler en équipe. Il faut aussi savoir communiquer oralement dans des conférences, comme par écrit au travers d’articles qui seront publiés en anglais dans des revues scientifiques. Il est de nos jours nécessaire de parler couramment anglais.

    Présentez-moi les points positifs sur votre métier

    C’est un métier qui nourrit nos questionnements sur le monde qui nous entoure. La possibilité de satisfaire notre curiosité est une grande source de satisfaction pour beaucoup de chercheurs.

    Nous avons une grande liberté : liberté de choisir nos thèmes de recherches dans la mesure où ces thèmes nous permettent d’obtenir des financements, liberté de choisir avec qui on veut travailler, relative liberté d’horaires. Tout ceci est possible à condition de produire des connaissances au travers d’articles publiés dans des revues scientifiques et de communications à des conférences.

    C’est aussi un métier qui permet d’être au carrefour de beaucoup de disciplines scientifiques (géologie, physique, chimie, mathématiques, informatique, géographie, économie, sociologie notamment), ce qui est très enrichissant, et qui donne l’opportunité de voyager et de rencontrer des gens de cultures différentes.

    En plus de leur recherche, les enseignants-chercheurs enseignent également, aussi bien en Licence (les trois premières années d’études après le bac) qu’en Master (quatrième et cinquième années d’étude après le bac). Les chercheurs et enseignants-chercheurs encadrent aussi des doctorants (trois ans de recherche après un Master). Nous sommes ainsi en contact permanent avec les étudiants, à enseigner, à questionner et à être questionnés.

    Présentez-moi les points négatifs sur votre métier

    Il est difficile de fixer des limites à ce que l’on veut et peut faire. On amène souvent du travail chez nous et il est parfois difficile de se « déconnecter » du travail. C’est un métier passion qui a les défauts de ses qualités. Les salaires des chercheurs ne sont pas particulièrement élevés et diffèrent peu selon leur grade et les responsabilités qui leur incombent. Les possibilités de promotion sont limitées. Bref, on ne fait pas ce métier pour l’argent. Par exemple, un chercheur avec dix années d’ancienneté gagne à peine 2500 euros nets par mois.

    Est ce qu’un volcanologue va près des volcans actifs pour les étudier ?

    L’image du volcanologue est, dans l’imaginaire collectif, attachée à celle d’un aventurier en combinaison réfléchissante effectuant des mesures à quelques mètres de la lave en fusion, ou bien descendant dans un cratère fumant ! Cette vision provient en grande partie des documentaires et des ouvrages d’Haroun Tazieff et de Katia et Maurice Kraft qui ont effectués dans la seconde moitié du 20e siècle. Néanmoins, elle ne correspond plus vraiment à la réalité du travail de volcanologue. De nos jours, il est désormais possible de surveiller les volcans à distance, à l’aide de satellites, de drones ou de stations installées sur les volcans qui transmettent leurs mesures à l’autre bout du monde. Les volcanologues ne sont donc plus les baroudeurs des années 70. Beaucoup de chercheurs étudient aussi les volcans en laboratoire ou numériquement, ce qui ne demande pas de se rendre sur le terrain. Cependant, il restera toujours nécessaire d’aller près des volcans actifs pour mieux les comprendre. Parmi les activités du volcanologue d’aujourd’hui sur le terrain qui ne vont pas disparaître de si tôt, on recense notamment:

    • l’installation et la maintenance de stations de mesure (sismomètres, gnss, caméras, analyseurs de gaz, etc…) sur les volcans
    • la récolte d’échantillons (roches, cendres, lave, gaz) que l’on analysera au laboratoire pour mieux comprendre les éruptions récentes comme anciennes
    •  le test de nouvelles techniques de mesure et d’observation en cours de développement au laboratoire et qui seront amenées à faire partie dans le futur de la panoplie des volcanologues (l’exemple le plus emblématique est l’application des drones pour la volcanologie).
    •  la réalisation d’enquête (cartographiques mais aussi géographiques et sociologiques) dans les régions volcaniques pour évaluer la vulnérabilité aux aléas volcaniques et le risque qui en découle

    Notons enfin que certaines de ces activités nécessitent parfois de se rendre dans des zones très actives (coulées de lave, lèvre de cratère, ou encore champ de fumerolles par exemple) même si c’est de plus en plus rare. Ces opérations se font bien entendu après une évaluation extrêmement rigoureuse des risques et avec un équipement spécialement conçu pour se protéger des dangers éventuels.

    Si jamais vous devez aller sur le terrain, quelles sont les premières difficultés que vous rencontrerez lors de ces excursions ?

    Les terrains volcaniques sont très variés, ils peuvent se situer sur tous les continents avec toutes les variétés de régime politique que cela implique, ils peuvent se trouver au niveau de la mer à Hawaii jusqu’à presque 7000m d’altitude dans les Andes (sans parler des volcans sous-marins), il peut faire plus de 40°C dans la région de l’Afar en Ethiopie, comme -20°C sur l’Erebus en Antarctique. Ils peuvent se situer à quelques minutes d’une grande ville (comme par exemple le Vésuve et Naples) comme à des centaines de km de toute zone habitée (certains volcans des îles Aléoutiennes par exemple). Le volcan peut-être inactif comme en éruption. Bref, il faut s’attendre à tout ! C’est pourquoi toutes les missions doivent être soigneusement préparées, tant du point de vue scientifique (programme de travail et plans de secours), naturel (météo, activité) que logistique (logement, transport, alimentation, santé), sans négliger les aspects administratifs (autorisations, douanes) qui peuvent s’avérer décisifs. En résumé, une mission très bien préparée est souvent une mission réussie (quelle que soient les conditions), et le plus difficile est surtout de bien se préparer, ce qui s’apprend par expérience.

    Quel est le diplôme ou la formation nécessaire aujourd’hui pour exercer votre métier ?

    Il faut un doctorat (baccalauréat + 8 années d’études), et en général avoir effectué un ou plusieurs post-doctorats (CDD en recherche), souvent à l’étranger. Il faut avoir un parcours académique exemplaire et avoir montré que l’on menait une recherche autonome amenant à des publications dans des revues internationales réputées. Typiquement, le CNRS recrute 5 chercheurs en sciences de la terre par an pour tout le pays. En 2020, il y a 80 candidats pour ces 5 postes. Les dernier chercheurs recrutés par le CNRS dans l’équipe Volcanologie du Laboratoire Magmas et Volcans l’ont été en 2006 et 2020. En ce qui concerne les autres types de postes, l’équipe Volcanologie a recruté 1 professeur, 2 maîtres de conférence, 2 physiciens et 3 chercheurs rattachés à l’IRD sur les dix dernières années. C’est donc un métier très compétitif. La compétition continue encore pour obtenir des financements permettant de mener à bien nos projets (environ 10 % des projets déposés à l’Agence Nationale de la Recherche sont subventionnés). Pour faire face à cette compétition, et persévérer malgré les difficultés qui se peuvent se présenter, il faut une solide motivation.

  •  

    Nos volcans cibles

    La compréhension du volcanisme nécessite l’acquisition de données de terrain : imagerie visible et thermique, campagnes géophysiques, prélèvements de gaz, de roches et de cendres pour analyses pétrologiques et géochimiques, cartographie des dépôts et des destructions, etc

    Nos cibles dépendent de l’activité en cours, des thématiques de recherches et de nos collaborations avec les laboratoires et observatoires français et des pays partenaires.

    La Soufrière de Guadeloupe
    Le Piton de la Fournaise
    Les volcans italiens
    Les volcans indonésiens
    Le volcanisme andin
    Les volcans africains

     

     

Print Friendly, PDF & Email
Top