Lithothèque

Lithothèque

  •  

    La lithothèque se compose de 5 salles  :

     

    • 2 pour les collections : Les roches (Vitrines sur le : Métamorphisme, Plutonique, Archéen, Sédimentaire, Volcanisme) et Paléontologie / “vieux” instruments

     

     

  • Vitrines sur le métamorphisme :

    Le métamorphisme regroupe l’ensemble des transformations minéralogiques lorsque la température et la pression qui s’exercent sur une roche changent.

    Ces transformations entraînent une réorganisation des éléments chimiques et un changement des minéraux : on dit qu’il y a recristallisation. Par opposition aux roches magmatiques, cette recristallisation se fait à l’état solide, c’est-à-dire sans l’intervention du magma.

     

    Vitrine n° 1   

        

     

     

     

     

     

     Vitrine n° 1 :

    • Pyroxénite à scapolite / Malilefi (F. Tsivony) – Madagascar
    • Amphibolite à gédrite, cummingtonite et grenat (almandin) / Isopää – Kalvola, Finlande
    • Gneiss à grenat ou leucocrate
    • Eclogite de la Borie / St Austremoine près de la Voûte-Chilhac (Haute-Loire)
    • Lave en coussin métamorphique condition faciès bleu sur schiste (croûte océanique) / Corse
    • Amphibolite migmatique / Beaumont-Canton d’Huriel (Allier)
    • Migmatite
    • Amphibolite à grenat / Vohibory – Madagascar
    • Glaucophanite / Ile de Groix- Locmara, Morbihan
    • Eclogite de la Borie / St Austremoine près de la Voûte-Chilhac (Haute-Loire)
    • Gneiss à cordiérite et grenat / Ankaditany – Plateau de Lamboana -Madagascar
    • Amphibolite à corindon / Vohitany – D. Ampanihy – Madagascar
    • Amphibolite (?)
    • Amphibolite /Vers Vieille-Brioude (Haute-Loire)
    • Sakenite / Sakeny (F. Ihosy Nord)- Madagascar
    • Chloritoschiste à fuschite / Rivière Amon – Nouvelle Calédonie
    • Glaucophanite à grenat et muscovite / Haute-Vallée de la Ouegoa – Nouvelle Calédonie
    • Gneiss à amphibole et grenat / Kutau près Lamakara – Nord Togo
    • Amphibolite à actinote / Solzuit (43)
    • Gneiss à grenat ou leucocrate leptinite
    • Gneiss éclogitique de Sezia / Piedicavallo près Bielle- Italie
    • Micaschiste à grenat / Vallon de Valescure près Collobrière – Var
    • Cipolin à humite / Carrière Trois Seigneurs – Pyrénées

     

    Vitrine n°2 :

    • Gneiss à saphinite / Ivesdal – Norvège
    • Gneiss à osumitite = cordiérite / Vikesdal – Norvège
    • Anatextite / Min. de Vernejoux près Lorzac – Corrèze
    • Contact entre gneiss à biotite, cordiérite et grenats tardi-migmatitique à comma / Carrière à la sortie de Lempdes
    • Orthogneiss de syénite néphélinique / Mozambique
    • Gneiss à bitotite silimanite / Alleuze
    • Metapélite granulitique / Arlanc – Puy-de-Dôme
    • Gneiss à sillimanite / Carroux (?)
    • Gneiss à sillimanite / St-Ilpize – Haute-Loire
    • Pyroxénite à grenat, calcite et phlogopite / Sud Madagascar
    • Embréchite oeillée rétromorphosée / Becco dell Alpetta – Grand Paradis
    • Serpentinite (roche verte) / Greyssoney-la-Trinité – Italie
    • Zone des micaschistes supérieures porphyroïdes / Génis – Dordogne
    • Cipolin à coquilles de scapolite / Massif d’Agly – Pyrénées
    • Apparition d’une schistosité de plan axial dans microplis – Gneiss à 2 micas / Château de Chauvigny – Puy de Dôme
    • Enclave dans un basalte à pyroxène, à granulite, à grenat
    • Miroir de faille / Route de Ste Catherine à Champagnat-le-Jeune – Puy de Dôme
    • Pyroxénite à grenat, calcite et phlogopite / Saint-Préjet – Armandon – Haute Loire
    • Schiste à andalousite / Forêt de Romondeus (?) près les Martyrs – Tarn
  • Vitrine sur le plutonique :

    en construction

  • Vitrine sur l’Archéen :

     

    L’Archéen est un éon, c’est-à-dire une des quatre grandes périodes de temps de l’histoire de la Terre. L’éon le plus ancien est l’Hadéen qui va depuis la formation de la Terre, il y a environ 4,567 milliards d’années (Ga) à 4 Ga (âge des plus vieilles roches connues à ce jour). L’Archéen s’est déroulé de 4 à 2,5 Ga et a ensuite laissé sa place au Protérozoïque de 2,5 à 0,5 Ga. Le dernier éon est le Phanérozoïque (0,5 Ga à l’actuel). Il n’existe aucune roche connue de l’Hadéen mais uniquement des minéraux détritiques (zircons). Dès le début de l’Archéen, on trouve une grande variété de roches d’origine magmatique et sédimentaire, toutefois, celles-ci sont sensiblement différentes de celles s’étant formées plus récemment sur Terre. Ces différences témoignent de l’évolution interne et externe de la Terre, notamment dues au refroidissement global de la planète ainsi qu’à une importante évolution physico-chimique des océans et de l’atmosphère vraisemblablement liée à l’émergence de la vie.

  • Vitrine sur le sédimentaire :

    en construction

  • Vitrine sur la volcanologie :

    en construction

Contact : Sylvaine Jouhannel

 

Print Friendly, PDF & Email
Top