Actualités Origine des maxima secondaires de masse dans les dépôts de retombées: exemple des éruptions du Mt Spurr, Alaska en 1992

Origine des maxima secondaires de masse dans les dépôts de retombées: exemple des éruptions du Mt Spurr, Alaska en 1992

Le prochain Volcapot se déroulera le lundi 14 Novembre à 14h en salle de séminaire.

Nous accueillerons Julia Eychenne.

Sa présentation portera sur l’Origine des maxima secondaires de masse dans les dépôts de retombées: exemple des éruptions du Mt Spurr, Alaska en 1992.

Bref résumé:

La sédimentation des pyroclastes transportés dans les panaches explosifs produit théoriquement des dépôts de retombées dont l’épaisseur diminue exponentiellement avec la distance au cratère. Cependant, il existe de nombreux dépôts de retombées dans lesquels on observe une augmentation de la masse et de l’épaisseur à plus d’une centaine de kilomètres de la source (e.g. éruptions de 1932 de Quizapu, Chili, du 18 Mai 1980 de Mount St. Helens, US, du 3 juin 1991 de Unzen, Japon, d’Aout et Septembre 1992 de Mount Spurr, Alaska). Ces “maxima secondaires de masse” traduisent une augmentation du taux de sédimentation distalement. Dans cette présentation nous explorerons les processus de transport et de sédimentation des panaches qui pourraient causer ces maxima secondaires.

 

Les Valentins

Print Friendly, PDF & Email
Top