Actualités Archives Conférences et thèses Séminaire Marc Javoy (IPGP)

Séminaire Marc Javoy (IPGP)

Vendredi 13 Novembre à 14h : Marc Javoy (IPGP)

Titre : La formation de la matière terrestre

Si l’on tente d’expliquer l’ensemble des données isotopiques (identités et différences) concernant les chondrites à enstatite et la Terre on aboutit aux conclusions suivantes : la matière terrestre s’est formée dans des conditions d’équilibre isotopique et chimique et dans un délai très court après les débuts du système solaire, autour du plan médian du disque interplanétaire, depuis le bord interne de ce disque jusqu’à une distance d’un peu plus d’une unité astronomique. Dans cette région la densité de poussière était de 100 à 150 fois la densité solaire canonique et la température s’est maintenue au dessus de 1400K pendant quelques 103 à 104 années. La condensation et l’agglomération des condensats de haute température a appauvri le système en magnésium et en éléments réfractaires lithophiles. La condensation du matériau terrestre s’est produite aux alentours de 1400K. La matière des chondrites à enstatite EH résulte d’une condensation plus tardive à partir de 880-900K.

La composition de la Terre est, logiquement, quasi-identique à celle résultant des modèles de chondrites EH « désulfurisées » (eg Javoy et al 2010) puisque la volatilisation du soufre est l’aspect le plus marquant quand on éléve la température de 900 à 1400K.

Le Grand Impacteur responsable de la formation de la Lune avait vraisemblablement la composition d’une chondrite EH, et a fourni à la Terre l’essentiel de ses éléments modérément volatils.

 

Site web de Marc Javoy: http://www.ipgp.fr/fr/marc-2

Print Friendly, PDF & Email
Top