Actualités Les liens entre l’effondrement majeur d’une volcan-bouclier océanique et son évolution magmatique, à travers l’exemple du Fogo, Cap Vert

Les liens entre l’effondrement majeur d’une volcan-bouclier océanique et son évolution magmatique, à travers l’exemple du Fogo, Cap Vert

Les volcans-boucliers océaniques subissent régulièrement des effondrements majeurs de leurs flancs, entraînant des méga-tsunamis. Les éventuels liens de cause à effet entre cette instabilité et l’évolution spatio-temporelle des stockages de magma, mécanismes de fractionnement / accumulation, assimilation lithosphérique et la fusion partielle, sont en revanche peu connus. Une équipe associant des chercheurs du LMV et du LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, Gif-sur-Yvette) a mené une étude détaillée sur la composition des laves du volcan Fogo, Cap Vert, avant et après un effondrement majeur daté à 70 ka. Les résultats montrent (1) que l’effondrement survient après un période de 60 000 ans d’augmentation de la différenciation magmatique; (2) que l’effondrement a un impact de “court-terme” (10 000 ans) sur l’organisation du stockage de magma au sein de l’édifice (ex. production de magmas plus enrichis en éléments incompatibles); et (3) un impact de plus long terme (50 000 ans) à l’échelle lithosphérique (ex. augmentation de la proportion de pôle EM1 “enriched mantle”).

 

Pour plus d’informations :

https://www.nature.com/articles/s41598-021-96897-1

 

Print Friendly, PDF & Email
Top